[TEST] The Banner Saga, stratégie et poésie

Je parle souvent de Fire Emblem, mais le fait est que j’ai un amour pour les jeux de stratégie en général, en particulier la stratégie au tour par tour. Donc quand j’ai vu pour la première fois The Banner Saga sur Steam, j’ai tout d’abord été très attirée par l’apparence du jeu, puis quand j’ai vu que c’était en plus de la stratégie au tour par tour, j’ai su qu’il me le fallait absolument. J’ai attendu longtemps que son prix baisse un peu lors de soldes et je me le suis enfin pris cet hiver. Je viens de le finir et voilà donc ma critique à chaud.

The Banner Saga nous plonge dans un univers fantastique inspiré des mythologies nordiques où cohabitent plus ou moins bien humains, varls -des géants très puissants avec des cornes – et dredges – des créatures maléfiques et également très puissantes. Le jeu ne donne pas beaucoup d’explications sur l’histoire de ce monde, pour cela il faut aller fouiller sur la carte gigantesque et cliquer sur chaque ville, montagne ou route pour avoir des détails, ce que j’avoue ne pas avoir fait. On apprend quand même assez vite que les humains et les varls sont dans une alliance fragile et que les dredges ont été bannis au Nord du continent suite à des guerres les opposant aux autres races. Je n’en dit pas plus, mais ce monde va vite se retrouver bouleversé et vous allez suivre plusieurs personnages qui sont au milieu de tout cela.

Preview-Banner-Saga-Single-Player-Campaign-409704-2Un petit morceau de la map en question

Au début j’ai eu un tout petit peu de mal à accrocher, parce que justement le jeu vous balance comme ça dans cet univers sans vous donner d’explications. Pour ce qui est du gameplay, il y a bien un tuto mais il faut pas mal tâtonner tout seul afin de bien en comprendre tous les rouages. D’ailleurs, au début j’avais beaucoup de mal et j’avais systématiquement des personnages qui étaient blessés dans chaque combat, moi qui suis habituée à la permadeath ça me faisait bizarre… Le déclic pour moi a été lors d’un combat que je n’arrivais pas à gagner, mais que j’étais obligée de gagner pour l’histoire (la dernière bataille du chapitre 5). Donc là, je me suis obligée à bien comprendre tous les ressorts du système de combats et à vraiment bien jouer. Au bout de quelques essais, j’ai finalement gagné et je me suis rendue compte que les mécaniques de combat sont vraiment originales et qu’une fois qu’on a bien compris tout ça c’est un bonheur de jouer.

2591272-screenhunter_640+jan Ce qui est dommage aussi, c’est qu’on ne puisse pas tourner la caméra pour mieux voir et afficher la portée des unités, ça devient très handicapant.

Question stratégie, en plus des combats il faut aussi gérer le moral de ses troupes et son stock de nourriture, la nourriture pouvant n’acheter grâce à la renommée. La renommée s’obtient en fonction de vos réussites en combat et permet également d’acheter des objets et d’augmenter le niveau des vos personnages. On se retrouve donc assez souvent face au choix cornélien d’acheter de la nourriture ou rendre ses personnages plus puissants, sachant que si on arrive à cours de nourriture des membres de votre caravane commencent à mourir. Personnellement, je n’ai jamais eu de problème de nourriture et je suis arrivée à la fin du jeu avec des personnages niveau 3-5, donc j’ai dut plutôt bien me débrouiller de ce côté là. En ce qui concerne le moral de votre groupe, c’est géré principalement par les choix que vous faites. Souvent, durant le voyage vous allez rencontrer des gens, qu’il faudra choisir de combattre, ignorer ou accepter parmi vous, vous devrez aussi résoudre des conflits qui éclateront entre les autres ou encore choisir quel chemin prendre. Les choix que vous faites auront parfois des conséquences graves (comme une de vos unités qui meure, comme ça d’un coup) et affecteront votre moral. Chaque décision compte et donc ça rend le jeu hyper immersif, puisque, tout comme les personnages, on ne peut pas rester tranquille longtemps. Le seul truc qui m’a posé un problème à ce niveau là c’est que j’ai eu l’impression que parfois les dialogues étaient mal traduits (pour une fois j’ai joué en français) ou mal formulés et le choix sur lequel je cliquais ne correspondait pas forcément à ce que j’avais imaginé, mais ce n’est qu’un détail.

bannersaga_rookA la fin du jeu, mon Rook rang 5 était une bête! Ma meilleure unité avec le mage Eyvind et Mogun 

En plus de tout ça, les graphismes et la musique sont absolument magnifiques. Je le dis souvent, mais pour moi des graphismes en 3D, aussi réalistes soient-ils n’égaleront jamais de jolis sprites en 2D dessinés à la main dans un style reconnaissable au premier coup d’œil, même si je comprend bien que tous les jeux ne peuvent pas être faits comme ça.  Mais bon sang, bon sang que c’est bon de voir ces dessins si soignés, avec des couleurs éclatantes et qui changent de tout ce que l’on peut voir maintenant. Chaque nouvelle seconde de jeu, jusqu’à la dernière image est une oeuvre d’art que l’on pourrait passer des heures à compléter. Parfois, pendant des phases de dialogue je restais à contempler l’animation parfaite des personnages et leur chara design si particulier pendant tellement longtemps que parfois j’oubliais de répondre à une question. C’est beau, c’est frais, ça fait du bien.

277211-BannerHeader Dans les villes, vous pouvez vous reposer, vous entraîner, gérer vos héros et acheter des objets/ de la nourriture de le marché

Voilà donc encore un jeu qui me prouve que le jeu vidéo actuel serait bien triste sans la scène indépendante pour renouveler les genres et faire des jeux originaux, qui en plus souvent ne coûte pas grand chose, comparé aux jeux des grands éditeurs qui sont de plus en plus chers. Si vous aimez les T-RPG, vous devez absolument jouer à The Banner Saga et je vous conseille également d’y jeter un œil si vous voulez juste voir quelque chose d’un peu nouveau. L’histoire est géniale, le système de choix immersif (même si ça ne vaut pas The Walking Dead, hein), la stratégie très prenante et les graphismes et les musiques magnifiques, donc si vous n’y avez pas encore joué n’hésitez plus! En ce qui me concerne, j’ai très hâte de jouer à la suite qui devrait sortir dans l’année. Pour patienter, j’ai presque envie de recommencer une partie avec des choix différents, il faudrait que j’essaye le free-to-play Factions aussi.

Merci de m’avoir lue, si vous avez joué à The Banner Saga, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé!

maxresdefault

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s