[TFGA n°10] Les méchants qu’on aime détester

Wahou, déjà dix TFGA (huit pour moi, il me semble), c’est fou ce que ça passe vite! Cette fois-ci, le thème est « les méchants qu’on aime détester », c’est en apparence plus simple que d’habitude, mais ça m’a encore donné du fil à retordre. En y réfléchissant, je ne joue pas à beaucoup de jeux avec des méchants intéressants donc j’ai eu un peu de mal, mais j’ai quand même réussi à faire mon top cinq. J’ai un peu sauté l’introduction habituelle, mais si vous voulez plus d’informations sur les TFGA, foncez sur le blog d’Alexandre, l’organisateur de l’événement. Petit avertissement avant de commencer: quand on parle de méchants il y a toujours une potentialité de spoil, donc soyez sur vos gardes en lisant cet article si vous n’avez pas joué à Octodad: Dadliest Catch, Mass Effect 2&3, Majora’s Mask et Portal 1&2! Trêve de bavardages, voici mon top ci-dessous!

5. Le rival (Pokémon)

Ah le rival dans Pokémon, tout un poème! J’adore cet abruti de gamin prétentieux qui se prend toujours pour le meilleur, alors que généralement il ne nous ne gêne pas trop et on lui fout une raclée à chaque rencontre! Pendant ma première partie de Pokémon Bleu, j’anticipais vraiment les rencontres avec le rival et il m’avait fallu un certain temps pour le battre à la ligue, mais depuis il me fait juste marrer. Puis c’est tellement drôle quand on doit choisir son nom de l’appeler « Connard », « Trouduc » ou d’autres insultes beaucoup plus créatives (rassurez-moi, je n’étais pas la seule à faire ça?). Bref, c’est un « méchant » qui se prend beaucoup trop au sérieux et il est donc difficile de ne pas lui rire au nez. Dommage que dans les derniers jeux, le personnage du rival (l’ennemi absolu, la Némésis ultime!) disparaisse petit à petit pour devenir juste un copain d’enfance que l’on croise de temps en temps…

pokemon-game-rivals-image

4. Chef Fujimoto (Octodad: Dadliest Catch)

J’avais déjà un peu parlé d’Octodad dans un précédent TFGA et vous aurez sans doute retenu que c’est un jeu totalement délirant et parfois énervant, mais qui vaut le détour. Le Chef Fujimoto, principal antagoniste du jeu, ne déroge pas à la règle et est aussi loufoque que le reste. Ce chef japonais (à l’accent plutôt russe, je trouve) est, croyez-le ou non, le seul personnage à voir clair dans le jeu d’Octodad et à arriver à détecter que… c’est un poulpe (duuuuuh). Donc, il veut le capturer et le découper en petit morceaux pour en faire des sushi, normal. Concrètement ses motivations ne sont pas très intéressantes et il est carrément ridicule mais heu… c’est ça qui est bon en fait.

Octodad_Dadliest_Catch_Artwork_2

3.The Illusive Man (Mass Effect)

Alors oui, je sais, c’est « l’Homme Trouble » en français, mais je m’en fous en anglais c’est sacrément plus classe, nah. Puis un homme trouble, c’est juste quelqu’un que je croise dans la rue si je ne met pas mes lunettes (désolée, cette blague me tendait les bras et non je ne suis pas très drôle)… Il s’agit donc un personnage que l’on rencontre dans Mass Effect 2 et, comme son nom l’indique, il n’est pas très clair dans ses motivations ou son attitude. Au début, on pourrait même penser qu’il est de notre côté, puis dans Mass Effect 3, il n’y a plus de doute possible. Je suis toujours moyennement convaincue par ses motivations, mais c’est un méchant mystérieux et avec une sacré classe, comme je les aime. Ah et oui, un jour je publierai mon article sur Mass Effect (c’est preeesque prêt).

IllusiveMan1

2. Skull Kid (Majora’s Mask)

Majora’s Mask est un opus unique dans la saga Zelda pour de nombreuses raisons, l’une d’entre elle étant sa noirceur. Skull Kid, le méchant (apparent) du jeu, ne fait que s’ajouter à cela. Au début, on voit juste Skull Kid comme un gamin turbulent, avec un rire démoniaque et une apparence étrange. Puis au fil du jeu, on comprend vite qu’en dehors de ses deux fées, il est très seul et il est manipulé par le masque de Majora. Même quand j’étais petite, ce personnage me faisait beaucoup de peine, parce qu’en fait ce n’est qu’une victime. Skull Kid est donc un méchant étonnamment profond et auquel on s’attachera facilement.

3109750315_1_3_EmxrhpAZ

1. GLaDOS (Portal)

Et enfin, en première place: GLaDOS, la désormais légendaire méchante de Portal. La première fois que j’ai entendu sa voix, je l’ai trouvée insupportable et je me suis demandée pourquoi autant de gens étaient fan du personnage, mais depuis j’ai appris à l’apprécier. Elle est très drôle, sarcastique, franchement sadique et a beaucoup de personnalité pour un robot. J’aime bien aussi son apparence, assez gracieuse bien qu’elle soit mécanique. Que dire, si vous ne connaissez pas encore GLaDOS (dans quelle sorte de grotte vivez-vous?), je trouve que la chanson Still Alive résume bien sa personnalité.

400px-GLaDOS_P2

Bonus:

J’ai failli inclure Koumé et Kotaké d’Ocarina of Time dans le top parce qu’elles me font trop rire, mais bon c’était un peu léger comme argument donc je ne fais que les mentionner.

Voilà donc pour cette dixième édition du TFGA! Désolée, j’ai fait ça un peu rapidement (Alex va encore vouloir sortir le lance-flammes!) parce que, même en étant en vacances, je me débrouille pour ne pas avoir le temps… Mais bon c’est toujours un plaisir de participer donc j’espère que c’est correct à lire aussi. Du coup j’ai beaucoup de retard sur les TFGA des autres participants, mais comme d’habitude je vais quand même essayer d’en lire le plus possible.

Merci de m’avoir lue!

3 réflexions sur “[TFGA n°10] Les méchants qu’on aime détester

  1. Aaaah, enfin quelqu’un qui a pensé à l’Homme Trouble (moi je ne connais que ce nom là, alors prout ! :p) ! Quelle classe quand même … et moi aussi je dois depuis la création de mon blog faire un article sur Mass Effect haha, pour donner une vue d’ensemble bien sûr, et ainsi expliquer le pourquoi du nom de mon blog 🙂

    Sinon, hormis le rival pour lequel je suis d’accord avec toi, il n’a plus autant de présence qu’avant, je ne connais pas spécialement les autres personnages cités, alors merci à toi d’avoir développé chacun, on en apprend tous les jours 🙂

    • Quoi, personne d’autre n’a mis l’Homme Trouble =O? Je suis surprise aussi (et j’avoue ne pas encore avoir eu le temps de lire les autres participations, c’est mal je vais le faire dès que possible!). En même temps il y a tellement de choses à dire sur Mass Effect, je crois que mon brouillon fait dans les 4000 mots et j’ai pas tout dit x)!
      Contente de t’avoir appris des choses o/ comme toujours, merci pour ce super concept!

  2. Pingback: Alex Effect » TFGA n°10 : Les méchants qu’on aime détester

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s