[TEST] La trilogie Mass Effect: mon nouveau jeu préféré.

Tout à commencé grâce à la trouvaille d’un coffret à un prix intéressant. Oui, après toutes ces années, c’est bien une raison purement pécuniaire et un intérêt de collectionneuse qui m’a finalement poussée à me lancer dans l’aventure Mass Effect. A l’époque de la sortie de Mass Effect 3, j’en avais pas mal entendu parler et plutôt en bien, mais ça ne m’avait pas atteinte plus que ça. Maintenant que j’y ai joué, je réalise que j’attendais un jeu comme ça depuis longtemps et qu’il faut vraiment que j’investisse dans des consoles next gen pour, à l’avenir, ne plus jouer aux bons jeux des années après tout le monde. Bref, oui la trilogie s’est désormais terminée il y a trois ans donc tout a sans doute été dit mais bon, j’ai très envie de revenir sur cette aventure. Je vais spoiler comme un porc, donc si comme moi vous êtes une tortue vidéoludique et que vous n’y avez pas encore joué… fuyez pauvres fous !

Mass-Effect-Banner

Et là mon problème est… par où commencer ? Il y a tellement de choses à dire sur une trilogie entière et aussi complexe. Je vais essayer d’organiser tous ça, mais les idées se bousculent dans ma tête donc je m’excuse par avance si tout cela est très confus. Avant de rentrer dans le vif du sujet (ou presque), je précise juste pour info que j’ai joué aux trois sur mon PC en carton, intégralement en anglais (pardonnez les anglicismes éventuels) et que j’ai fait un personnage féminin du côté pragmatique de la force (renegade).

mass_effect_3_wallpaper_02_by_sinfrid-d560w85

Mass Effect, ton univers impitoyable.

Commençons simplement par ce que j’attends dans un jeu vidéo. Les graphismes ou le gameplay, ça a tendance a être assez secondaire pour moi. Ce que je recherche, c’est avant tout un univers qui me plaît, avec une histoire intéressante et des personnages auxquels je vais pouvoir m’attacher ou m’identifier. D’ailleurs, c’est ce que je recherche dans tous types de divertissements, pas seulement les jeux. Aussi, quand j’aime, j’aime passionnément. Par exemple, je crois que mes lecteurs réguliers commencent à comprendre que je suis très fan de Fire Emblem 9, je l’ai recommencé une quarantaine de fois (sans déconner) et à l’époque je passais mon temps à faire des fanarts des personnages et à écrire des articles sur le jeu, sur un blog entièrement dédié à Fire Emblem (moi nolife? pas du tooout, hum). Donc c’est ça que je recherche, la perle rare, le jeu que j’aime tellement qu’il va me rendre complètement fangirl. J’ai peut-être un problème obsessionnel, mais bon c’est comme ça que je fonctionne et c’est ce que j’ai trouvé dans Mass Effect.

Je n’en parle pas souvent sur le blog, mais j’aime beaucoup beaucoup la science-fiction et quand j’ai découvert l’univers de Mass Effect, j’ai tout de suite adhéré. L’univers est vraiment détaillé et travaillé, avec en plus tout le background expliqué dans les entrées du Codex. Au tout début, j’étais émerveillée à chaque fois que je croisais une nouvelle race d’extraterrestres, il y en a certaines que j’aime vraiment beaucoup. Evidemment, tout n’est pas parfait, il y a même certains aspects sur lesquels je trouve que les créateurs du jeu ont cruellement maqué de créativité.
Par exemple, tout l’univers parle anglais, ce qui d’ailleurs me foutait en rogne avant que j’apprenne que tout le monde est équipé d’implants traducteurs. En dehors du fait qu’il me paraîtrait assez difficile de pouvoir traduire automatiquement des langues extraterrestres, puisque des fois entre langues terriennes  c’est assez délicat (essayez de faire un thème en japonais, vous comprendrez) et que si on rencontrait effectivement des extraterrestres, ils n’auraient peut-être pas les même façons de communiquer que nous, je trouve ça assez dommage de ne pas pouvoir voir à quoi ressemble la langue des races que l’on rencontre. Je me doute bien que ça aurait été difficile à mettre en place, mais ça aurait été sympa à voir occasionnellement. En plus, cette idée de traducteur soulève tout un tas d’incohérences comme: pourquoi Tali a-t-elle un accent, comment Thane peut-il utiliser le mot « siha », comment Javik peut comprendre les gens qu’il rencontre ou encore pourquoi les Hanar parlent alors que justement ils ne communiquent pas entre eux par la parole ? Bref, je vais essayer de calmer l’amoureuse des langues que je suis, mais avouez que tout cela ne tient pas la route.

4b476f8b4e4a2a5ceb19a221a84d5851

Pour le reste, comme je le disais j’aime beaucoup certaines races que l’on rencontre. Certaines comme les Galariens ou les Asari me donne une cruelle impression de déjà vu, mais depuis les premières minutes du jeu je suis en admiration devant les Turiens (c’te classe qu’il avait Nilhus) et j’aime aussi beaucoup les Quarriens, les Drells et les Prothéens qui ont tous de super designs. Mon gros regret par rapport à ça, c’est qu’on ne développe pas assez ces cultures. A la fin du jeu, on a quand même visité les planètes d’origine des Asari, des Krogan et des Quarriens, mais ces univers ne sont pas très développés (Tuchanka et Rannoch sont en ruine et Thessia est juste une ville futuriste clichée, youpi) et j’aurais vraiment aimé voir les planètes d’origine des Turiens et des Galariens (je voulais voir Palaven, bon sang !!). Mon autre problème avec ça, c’est que chez les extraterrestres, tout le monde se ressemble. Il ne semble pas y avoir des différences de cultures au sein de chaque race ou même des différences d’apparences. Tout cela est assez uniforme et quand on sait la diversité qu’on a sur notre petite planète, c’est assez dommage. Oui, je sais que j’en demande beaucoup et que c’est sans doute mission impossible de détailler chaque PNJ dans un jeu aussi vaste, mais l’univers de Mass Effect est tellement bien que j’aurais envie d’aller plus loin.

Une histoire fascinante et des choix cornéliens.

Je parle beaucoup de l’univers mais… et l’histoire dans tout ça ? Car Mass Effect, c’est aussi connu pour une histoire complexe dans laquelle il faut faire des choix tous plus difficiles les uns que les autres. J’ai plutôt bien aimé l’histoire, sauf que c’est toujours un peu la même chose. On prévient la Citadelle du danger imminent, on se fait envoyer pètre alors que le danger est bien réel, on sauve le derrière de toute la galaxie, on ré-essaye de prévenir le Conseil qui n’écoute toujours pas… Etc. Ce que j’ai particulièrement détesté, c’est que tout le long de la trilogie les Moissoneurs ne veulent pas nous expliquer leurs motivations parce qu’on est « trop cons pour comprendre » donc je m’attendais à un retournement de situation énorme mais non, leurs motivations sont de la grosse grosse bullshit. D’ailleurs la fin, parlons-en. A la sortie de ME3 j’avais vu, sans à l’époque les comprendre, énormément de memes critiquant cette fin, je n’avais donc absolument aucun espoir et partais plutôt pessimiste. Finalement, avec l’idée que je m’en était faite, la fin n’était pas si horrible, je regrette juste que les motivations des Moissoneurs n’aient aucun sens et que finalement, toutes les fins possibles aboutissent à la même chose.

1376ded7330667f03e72569504cfaadc (1)

Ce qui est très bizarre, c’est que lorsque j’ai fini le jeu je n’étais pas tellement choquée par la mort de Shepard, ça me semblait finalement être un aboutissement assez logique de cette trilogie épique. Puis finalement, j’ai fait quelques DLC après avoir fini le jeu et… putain de merde c’est tellement triste. Le pire, c’est dans le DLC « Citadel » qui marque vraiment une pause dans l’histoire pour se taper un gros délire de fan service, mais qui termine sur une note triste, parce que Shepard pense qu’elle ne va pas revenir de la mission finale. Quand on sait comment ça fini, ces « derniers moments » où on voit tout l’équipage s’amuser c’est vraiment très triste, mon petit cœur a du mal à s’en remettre… Au passage, le DLC Citadel était quand même vraiment bien.

Pour revenir à la fin, il y a aussi les nombreuses incohérences mais bon, je crois qu’elle a déjà reçu largement assez de haine, donc je m’arrête là. J’ajouterai juste que j’ai largement préféré la fin du deux en fait, c’était plus équipe et j’avais vraiment peur que certains de mes personnages y restent, donc j’étais vraiment stressée. Au final, tout le monde a survécu donc j’étais contente, dans le 3 aussi, je crois que j’ai pu sauver tout le monde (à part Cortez et je ne suis pas sûre d’avoir vu Kaidan et Zaeed à la fin mais bon… voilà).

Si je devais choisir quel était mon préféré entre les trois opus, je pense que ce serait le 2. J’avais beaucoup aimé le 1 pour la découverte de l’univers, l’exploration et le gameplay, même si le MAKO était infernal, au final c’était une idée originale et je crois que c’est dans le un que je maîtrisais le mieux mes attaques biotiques et mes armes. Dans le 3, j’ai beaucoup aimé certains passages (combattre les Moissoneurs sur Tuchanka et Rannoch était épique) et c’est le jeu qui a enfin répondu à beaucoup de mes plaintes (Shepard homme peut enfin avoir des relations homosexuelles, on voit enfin des femelles Krogan et Turiennes et on voit enfin les planètes d’origines de certaines races; sauf Palaven, qu’on ne voit que de loin, sniff). Mais dans le 2, j’ai adoré le fait de recruter les personnages et ensuite devoir faire leurs quêtes de loyauté, on avait vraiment l’impression d’avoir une équipe et je me sentais vraiment responsable de leur sort lors de la bataille finale. J’aimais beaucoup cet aspect et je trouve ça dommage que dans le 3 on ne puisse plus avoir tous ces personnages sur le vaisseau…

Une team d’enfer.

Ah les personnages, parlons-en ! Je crois franchement pouvoir dire que je les aime tous, sauf les personnages humains qui n’ont aucun intérêt (à part Jack, elle est cool Jack). Sérieusement, quand on est entourés d’extraterrestres de toutes les couleurs, je trouve ça vraiment difficile de s’intéresser a de simples terriens qui sont pour la plupart d’entre eux très désagréable et je pense sincèrement qu’ils n’existent que pour les romances. Donc non, je n’aime pas Ashley, cette petite conne raciste qui s’est permis de tuer Wrex sous mes yeux alors que je ne lui avait rien demandé ! Du coup, elle aussi a fini ses jours sur Virmire… Je n’aime pas non plus Kaidan et Jacob, qui ont un charisme d’huître, Miranda et ses gênes « parfaits » et James, qui me parle comme si j’étais sa meilleure pote alors que je ne sais pas ce qu’il fout sur mon vaisseau.

32d36035be638242db68558eaf8d4289Je regrette tellement de ne pas avoir pu garder Wrex…

Après, j’aime beaucoup beaucoup Liara, qui apporte un peu de douceur dans ce monde de brutes et je trouve ça très dommage qu’elle soit quasiment absente de ME2. J’ai également découvert Javik à la fin du jeu, ce qui est dommage parce qu’il est vraiment très drôle, même si ce n’est pas comme ça que j’imaginais les Prothéens. J’aime beaucoup aussi Tali, que je ne remarquais pas trop au début, mais au fin du jeu son personnage est plus développé et je l’adore, elle me fait beaucoup rire et en anglais sont accent est à craquer. Elle m’a fait reload pour la première fois dans ME3, lorsque j’avais choisi les Geth à la place des Quarriens, menant carrément à son suicide du haut d’une falaise. Cette décision n’était définitivement pas facile, puisque j’aime aussi beaucoup Legion, qui est vraiment attachant et sa façon de nous appeler « Shepard Commander » en anglais est juste adorable. Du coup, devoir le tuer alors qu’il demandait innocemment « does this unit have a soul? » (bon, après avoir essayé de m’étrangler quand même), c’était horrible. 

Mass-Effect-фэндомы-ME-art-Legion-876308

En parlant de morts horribles, que dire de Mordin, qui me faisait éclater de rire à chacune des ses répliques, notamment sa chanson dans M2, et qui m’a presque fait éclater en pleur lors de sa mort héroïque sur Tuchanka. Et puis Thane, le ténébreux et mystérieux assassin dont la mort n’était franchement pas à la mesure de ses exploits et bon dieu… Pourquoi sa cérémonie d’adieu est dans le DLC??? Il y a aussi les PNJ comme Joker ou Anderson auxquels on s’attache vraiment, tout simplement parce qu’ils sont géniaux.

f3cda3762574c163f17620e8f371a933Mes… mes larmes coulent PUTAIN!

Et enfin, il y a Garrus, mon grand favori. Je vous l’ai dit, depuis le début du jeu je fais une légère obsession sur les Turiens, donc je ne pouvais qu’adorer Garrus. Il est très drôle, il a une classe folle, très utile au combat et, que vous votre relation soit amicale ou romantique, c’est un peu votre meilleur ami dans tout ça. Et puis j’ai trouvé la romance vraiment adorable, j’avoue tout.

7cadc8358df3beb3fd5ba8a4d88ea17e

Et les femmes dans tout ça?

Aborder le sujet des romances fait forcément ressortir le fait que maleshep est avantagé par rapport à femshep à ce niveau là (quoique, en tant que femshep, on a Garrus, nananère). Là où maleshep a quand même largement le choix entre Miranda, Ashley, Lira ou Tali et ne peut avoir une relation gay que dans ME3, femshep peut avoir plus de relations avec des femmes qu’avec des hommes… Et ne me dites pas que c’est pour la parité hein, j’imagine que c’est surtout pour faire plaisir à ces messieurs.

more_equality_for_femshep__by_selfphobia-d5g4b2q

Bref, Mass Effect, c’est typiquement le genre de jeu qui, pour moi, joue sur deux tableaux à ce niveau-là. D’un côté, on a la possibilité de jouer une femme, qui vit exactement la même histoire que si vous choisissez un homme (enfin, à quelques détails de romance près) et devient donc un personnage fort et courageux mais aussi avec sa part de sensibilité, quelque soit son sexe. D’ailleurs, c’est très subjectif mais personnellement je trouve que le personnage de Shepard est plus réussi en version féminine. On a également tout un tas de personnages secondaires qui sont des femmes fortes, malgré une sexualisation un peu exagérée, comme par exemple la paire de personnalité de Miranda et les Asari qui sont un peuple exclusivement féminin (ce qui est cool en soit), mais sont étrangement dotées de tous les attributs nécessaires pour plaire à de jeunes gamers.
Un autre point qui m’a énervée, c’est qu’à part les Humains et les Quarriens qui sont plutôt bien équilibrés et les Asari qui sont uniquement féminines, on dirait que la galaxie est peuplée uniquement d’hommes. Alors oui, il y a toujours une explication. Pour les Galariens, les femelles sont plus rares et elles restent généralement sur leur planète d’origine pour s’occuper de la politique, pour les Krogan, c’est à cause du génophage… Ok, mais c’est un monde imaginaire, donc pourquoi chercher des excuses, plutôt que de faire les choses? Il faut quand même attendre ME3 pour voir enfin une Krogan, des Turiennes et des Galariennes. Et encore, si vous voulez voir des Turiennes il faut acheter des DLC et pour les Galariennes ils n’ont fait absolument aucun effort de design, donc on peut à peine reconnaître que ce ne sont pas des mâles. En revanche, j’admet que le design d’Eve, la Krogan est plutôt pas mal, j’avais du mal à imaginer un Krogan au féminin avant et puis le personnage est vraiment bien, dommage qu’on ne puisse pas la côtoyer plus longtemps. J’aime bien aussi finalement le design des Turiennes (où est leur crête??) et Nyreen, que l’on croise dans le DLC Omega, était aussi un bon personnage. Il y a donc du positif dans tout ça, mais à mon avis ils auraient pu faire plus d’efforts pour intégrer ces personnages avant ME3 et PAS dans des DLC et les chara-designer auraient pu faire preuve d’un peu plus d’imagination.

4e74785bf12322ba5dbf991bfe780aeeC’est mignon, c’est gratuit.

« Putain, je vais où bordel!!??? »

« Putain, je vais où bordel », c’est sans doute la phrase que j’ai le plus prononcé durant les jeux. Je vais donc aborder cette fois-ci la question du gameplay et le jeu en lui même de manière générale. Ah et oui, je suis grossière et alors? Bref. Mass Effect, ça a été pour moi une grande première, dans le sens où je n’avais jamais vraiment touché à des FPS, c’est plutôt un genre qui m’a toujours rebutée (pas taper, s’il vous plaît). Ajoutez à ça une mauvaise vue, un ordinateur qui rame et un manque total de réflexes (j’ai plutôt l’habitude des jeux où il faut prendre son temps pour réfléchir…) et vous imaginez à quel point mes premières parties étaient un enfer absolu. J’ai fini par m’habituer, mais ce style de jeu reste quand même un calvaire pour moi… On peut pas refaire pareil en point&click juste pour l’histoire? Le pire du pire, c’est que les développeurs du jeu ont apparemment un gros problèmes avec les cartes, parce que dans chacun des jeux, c’est vraiment mal fichu. Ça progresse négativement d’opus en opus puisque, dans ME1 on a une carte pas très précise, dans ME2 pas de carte, mais un radar avec une flèche qui indique précisément par où passer et dans ME3, juste une flèche qui vous envoie n’importe où, souvent couplée avec des objectifs très clairs comme « fouillez-ci » ou « explorez ça ». Heureusement on n’est pas dans des open worlds gigantesques, mais parfois c’est vraiment galère de se repérer dans les complexes avec des couloirs partout.

4ccc939c5344ab99fc7f69af7bd4be20Mon message à ceux qui ont fait les cartes.

Conclusion: c’était quand même bien cool.

Bon j’en arrive à presque 3000 mots donc il serait peut-être temps de conclure (si jamais certains ont tout lu jusqu’ici… merci vous méritez un cookie virtuel!). Malgré les quelques défauts que j’ai cités tout au long de cet article, j’ai adoré Mass Effect. Je me suis totalement laissée emportée par l’univers et l’histoire, attachée aux personnages comme ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps et finalement, le gameplay ne m’a pas tant déplu. Après avoir fini les jeux, j’étais vraiment super triste à cause de la fin et parce que j’avais terminé une histoire qui m’avait tant plu et occupée pendant plusieurs semaines. J’ai eu beaucoup de mal à passer à autre chose et à résister à l’envie de recommencer une partie! Je pense que tous ceux qui y ont joué comprennent ceux sentiment et si vous n’avez pas encore joué à Mass Effect… Bon sang mais qu’attendez-vous? Je vous assure que ça vaut le coup! Maintenant, il ne me reste plus qu’à me consoler en achetant figurines et artbook (j’ai déjà un petit Garrus!) et patienter jusqu’à la sortie de ME4, que j’attends avec impatience!

 

2 réflexions sur “[TEST] La trilogie Mass Effect: mon nouveau jeu préféré.

  1. Pingback: Zero Time Dilemma, la conclusion tant attendue de la trilogie Zero Escape! | My Geeky World

  2. Pingback: Mass Effect | Shepard, au rapport ! – Le dragon galactique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s