[SERIE] Outlander: voyage dans le temps et l’espace.

Outlander, c’est une des nouvelles séries de l’année dont j’avais tout d’abord entendu parler comme un « nouveau Game of Thrones« , ciblant d’avantage un public féminin. Il est vrai qu’Outlander a quelques éléments en commun avec la série d’HBO: sexe décomplexé, violence explicite (bon, même si maintenant on a établi que ce ne sont pas les seuls éléments qui font l’intérêt de Game of Thrones, n’est-ce pas?), univers à la fois fantastique et réaliste et puis série adaptée de romans. A part ça, il n’y a pas vraiment de rapport… Mais au fait, ça parle de quoi?


Les sous-titres sont franchement dégueulasses, mais pour une fois il y en a, admirez ma bonté!

Tout commence en 1945 quand Claire, jeune infirmière pendant la guerre, part en voyage de noce en Ecosse avec son mari Frank. Là-bas, ils filent le parfait amour et visitent le pays, jusqu’à tomber sur un cercle de pierre « mystique » qui intrigue particulièrement Claire. Lorsqu’elle y retourne toute seule en pleine nuit (duh), elle se retrouve téléportée en 1743. L’Ecosse du 18ème n’est pas un super endroit pour une femme, surtout une femme moderne et indépendante comme Claire, elle va donc se retrouver en conflit avec les locaux et faire son maximum pour essayer de retourner dans son époque et dans les bras de son mari.

Le premier épisode ne nous avait pas vraiment emballés, on y voit juste Claire et Frank roucouler et ça puait l’histoire à l’eau de rose. J’ai du insister pour que mon chéri veuille bien continuer à regarder et finalement on a plutôt bien aimé, même s’il y a aussi des moments qu’on a détestés.

Pour les points positifs, au niveau immersion c’est irréprochable. Les costumes sont superbes, de même que les paysages des Highlands et les passages en gaélique, qui nous mettent dans la même position que Claire: parfois émerveillement, parfois incompréhension.

Côté personnages, dans l’ensemble je les aime bien. On retiendra Jamie, drôle et attachant; Geillis, très mystérieuse et Jack Randall, le pire connard de la télévision et de la littérature (OHMAGAD les deux derniers épisodes m’ont tellement choquée!!)… Si si, je vous jure Ramsay Snow c’est un enfant de coeur à côté! Du coup non ce n’est pas vraiment un personnage que j’apprécie DU TOUT mais on peut dire qu’il restera dans les mémoires, dans la mienne en tout cas. Quant à Claire, qui est quand même le personnage principal, des fois je l’aime bien et d’autres fois elle me gonfle. J’aime bien son côté femme moderne et indépendante et puis elle est intelligente, forte et courageuse, mais elle montre aussi des sentiments. En revanche, elle est peut-être un peu trop parfaite justement et j’ai de plus en plus de mal avec sa capacité à se mêler de ce qui ne la regarde pas. OUI, on a compris pour Claire l’Ecosse de 1743 est un monde de sauvages et son sens poussé de la justice la force à agir… Mais combien de situations à la con auraient été évitées si elle avait juste fermé sa gueule? Evidemment, moi aussi je suis choquée par la torture d’enfants, le viol et autres pratiques de barbares, mais je trouve ça un peu débile qu’à chaque fois elle débarque sur ses grands chevaux avec ses principes propres au 20ème siècle qui sont à des kilomètres de ce que connaissent des highlanders du 18ème… Bref, ça dépend des fois, mais dans l’ensemble je l’aime bien et on arrive assez facilement à s’identifier à ses problèmes.

L’histoire est plutôt bien ficelée, avec assez de retournements de situation pour nous raccrocher quand on aurait envie d’arrêter. La plupart du temps, c’est quand même principalement axé sur les romances de Claire et ça peut être un peu trop fleur bleue. Il y a aussi beaucoup de rebondissements excessivement évidents et qui m’ont fait me facepalmer (comment ça ceci n’est pas un verbe?) très très fort. Une amie m’a raconté la suite du livre et heu… franchement je ne suis pas sûre que ça me donne envie de continuer à regarder, on verra bien. Elle m’a aussi expliqué comment la série est différente du livre (et ça l’énerve beaucoup, pire que moi avec Game of Thrones) et pour elle la série est vraiment peu fidèle et parfois à côté de la plaque.

En tout cas, pour ce qu’elle est, dans l’ensemble j’ai trouvé cette première saison d’Outlander fort sympathique. L’Ecosse de rêve qu’on y voit donne envie de prendre un billet là maintenant tout de suite pour y aller et on finit par s’attacher aux personnages et à l’univers, malgré quelques retournements de situation un peu légers et quelques moments de romantisme à deux balle. Ce n’est peut-être pas une série que je continuerai à regarder pendant plusieurs années, mais j’ai bien aimé cette saison et je vous conseille d’y jeter un coup d’œil si vous êtes intrigués!

outlander

Publicités

2 réflexions sur “[SERIE] Outlander: voyage dans le temps et l’espace.

  1. Je suis intriguée ^^
    J’avais déjà connaissance de cette série mais je ne crois pas avoir trouvé d’article qui en faisait revue 😉
    thks !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s