Zero Time Dilemma, la conclusion tant attendue de la trilogie Zero Escape!

Je ne vous apprendrai sans doute rien si je vous dis que, de nos jours, le jeu vidéo est un produit consommé par de plus en plus de personnes et en quantité de plus en plus importante. Enfin, je n’ai pas lu d’études pour appuyer ma théorie, mais ça me paraît évident. Les supports sont multiples et chaque mois des jeux de qualité et d’importance variable sortent et les joueurs y ont accès de plus en plus facilement, grâce aux plateformes dématérialisées par exemple. Il n’y a qu’à voir Steam, je suis sûre que toi qui me lis là, tu as une bibliothèque bien remplie de jeux achetés pour trois fois rien en soldes ou dans un bundle et tu n’as joué qu’à une poignée d’entre eux. Non non, ne mens pas, on est tous pareil. C’est la même chose pour les films ou la musique et dans ce contexte j’ai de plus en plus de mal à trouver quelque chose qui fera la différence; quand la plupart des jeux servent surtout d’amusement, je suis en recherche perpétuelle de la perle rare, cette pépite qui va me happer dans son univers et ne plus jamais me laisser partir.

C’est ce que j’avais trouvé récemment avec la saga Mass Effect qui avait eu un effet assez puissant sur moi, mais avant ça un de mes derniers coup de cœur a été 9 Doors, 9 Persons, 9 Hours sur DS. Tu ne connais pas ce jeu? C’est bien normal, car au contraire du jeu AAA qu’est Mass Effect, 999 est une de ces merveilles cachées que peu connaissent. Mais qu’est-ce donc? Eh bien 999, c’était tout simplement un visual novel/ point-and-click avec une histoire géniale et des énigmes corsées, auquel j’avais dédié un des premiers articles de mon blog, à l’époque où il était encore hébergé sur Canalblog. A l’époque, 999 n’étais pas sorti sur le vieux continent (ben oui, les européens sont trop cons pour aimer les visual novel, c’est bien connu) mais face au succès qu’il a rencontré une suite, Virtue’s Last Reward est sortie sur 3DS et PSVita (qui a également eu droit à son article sur le blog). Un troisième épisode était prévu à la trilogie Zero Escape, mais VLR ayant eu des ventes moyennement satisfaisantes, elle est longtemps restée en suspens jusqu’à ce que l’année dernière Spike Chunsoft annonce enfin la sortie de l’épisode final de la trilogie qui, vous l’aurez bien compris, s’intitule Zero Time Dilemma et est le sujet de mon article aujourd’hui.

zerotimedilemma

Zero Time Dilemma s’inscrit entre les événements de 999 et VRL et reprend l’histoire et l’ambiance générale de la série, tout en apportant tout de même beaucoup de nouveautés. Tout d’abord, au niveau visuel il n’y aucune continuité entre les trois épisodes: 999 était en sprites, VLR en 3D moyennement maîtrisée et ZTD dans un style cell shading semblable à The Walking Dead. D’ailleurs, de l’aveu même des réalisateurs, ZTD s’est pas mal inspiré de TWD avec l’ajout du « decision game » (qui remplace le « ab game » de VLR) qui consiste tout simplement à faire des choix (comme par exemple qui tuer entre différents personnages). Cependant, j’ai trouvé que ces décisions ont moins d’impact que dans un jeu Telltale, à cause d’une mécanique très spécifique aux Zero Escape que je ne veux pas vous spoiler.

2358337-zero_escape_vol-_2__virtue_s_last_reward__1_ c131cffcde0aca5b42b384ced256af6eOn constate que ZTD est beaucoup plus joli.

Pour revenir aux graphismes, même si je préférerai toujours les sprites de 999, le cell-shading de ZTD est beaucoup mieux que la 3D de VLR. A part ça, le jeu est toujours uniquement en anglais même si on peut heureusement, comme dans VLR, mettre les voix en japonais. ZTD est sorti sur 3DS et Vita comme son prédécesseur, mais également sur PC (comme ça vous n’avez vraiment aucune excuse pour ne pas y jouer !).

Alors que j’avais les deux précédents opus sur DS/ 3DS, j’ai choisi de prendre ZTD sur PSVita tout simplement parce que c’était la version avec les meilleurs graphismes et le prix le plus bas (je n’ai pas envisagé la version PC qui ne tournerait probablement pas sur mon ordinateur). L’avantage de la Vita c’est qu’elle a vraiment un bel écran, ce qui est pas mal pour regarder les cinématiques (85% du jeu), même si la 3DS XL serait peut-être aussi bien. En revanche, même si j’ai des petits doigts j’ai trouvé ça assez pénible en terme de gameplay, le stylet de la 3DS étant beaucoup plus adapté pour cliquer sur des petits détails du décor ou encore écrire directement dans le jeu… C’est peut-être une question d’habitude, mais j’aurais préféré y jouer sur 3DS même si la version Vita rend mieux.

9999c26eecb4494cd5f0e902a07aa557

En parlant du jeu, j’ai préféré les énigmes de ZTD à celles de VLR, même si certaines étaient assez chiantes parfois (plus d’énigmes mathématiques, pitié) et que certains principes revenaient régulièrement, ce qui les rendaient un peu faciles et lassant vers la fin. En revanche, j’ai trouvé que les salles étaient moins travaillées que dans VLR. Et ne parlons même pas de 999 qui avec son ambiance Titanic n’est pas du tout comparable aux autres.

Maintenant, il serait peut-être temps de parler du principal dans un visual novel, c’est à dire les personnages et l’histoire. Pas d’inquiétude, c’est toujours garanti sans spoil. Côté personnages, on retrouve ce vieilles connaissances ainsi que les habituels clichés de la bombasse, de l’enfant et du personnage masqué. Ils sont tous plutôt sympathiques, à part Eric que j’aurai volontiers sacrifié pour sauver quelqu’un d’autre. J’apprécie également le chara design, qui suit ce qui a été fait dans les épisodes précédents. En revanche, je trouve que certains des anciens personnages ont brutalement changé de personnalité (et d’apparence) sans trop d’explication (mini spoil: on est d’accord que c’est le jumeau maléfique de Junpei et pas le Junpei de 999? + Phi n’avait pas les sourcils roux dans VLR + Akane n’était pas aussi canon dans 999). Autre élément regrettable, certains personnages n’étaient pas très importants dans l’histoire générale des trois jeux (mini spoil: Carlos, Eric et surtout… Gab, sans rire je pensais qu’il cachait un truc ce chien) et d’autres qui avaient plus d’importance ne réapparaissent pas (mini-spoil: pourquoi on n’a aucune nouvelle de Santa sérieux?!).

ztd_cast_transparent

Et enfin, l’histoire. Là encore, j’applique le zéro spoil (ZERO spoil, haha). L’histoire de ZTD et de Zero Escape en général est extrêmement complexe, pleine de théories scientifiques, de sub-plot et d’histoires de voyage dans le temps. A vrai dire, tout ça est tellement complexe que j’ai beaucoup mal à me souvenir des événements de VLR et je n’ai pas tout compris à ZTD. On peut même dire qu’à la fin du jeu mon cerveau était en surchauffe. J’aime beaucoup les histoires de ce genre, mais là… Ça allait un peu trop loin par moments. C’est vraiment difficile de suivre, surtout si on ne se souvient pas parfaitement des précédents jeux. Et surtout, le plus gros problème est qu’à la fin beaucoup de mystères restent non résolus et on remarque certaines incohérence ou plot-holes. Non seulement c’est dommage pour histoire aussi bien ficelée, mais en plus ZTD était normalement le dernier Zero Escape, donc c’est étrange que tout ne soit pas résolu. Bref, je ne vous en dirai pas plus.

En conclusion, Zero Time Dilemma n’est clairement pas un jeu pour tout le monde. Si vous n’aimez pas les visual novel, les histoires un peu trop compliquées ou que vous ne parlez pas anglais, je ne vous le recommande pas du tout. En revanche, si vous avez un peu d’intérêt pour ce genre de jeux, je vous conseille de vous procurer 999 et, si ça vous plaît, de faire les deux épisodes suivants. Evidemment, si vous avez joué à 999 et VLR, je ne peux que vous conseiller de jouer à Zero Time Dilemma.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s